Un peu d’histoire

ENGLISH

Jablo, c’est Jacques-André Blouin, ou pour ceux qui m’ont connu durant ma jeunesse, André Blouin. Le Jacques s’est ajouté à la suite d’une correspondance qui demandait le nom complet paraissant sur mon baptistaire. Mais pourquoi Jacques? Eh bien, c’est mon parrain. Il a toujours été un artiste dans l’âme. J’ai d’ailleurs deux de ses peintures dans ma demeure. Elles me rappellent le talent de cet homme qui, bien qu’il n’en ait pas fait une carrière, n’a cessé de produire dans son temps libre. Je le salue.

J’ai vécu mes vingt premières années à Orsainville, en banlieue de la ville de Québec. Par la suite, j’ai pris le chemin en direction de l’Ontario et c’est à Sudbury que j’ai élu domicile. J’y ai débuté mes études universitaires à l’Université Laurentienne en 1979. Eh oui, la même université qui a défrayé les manchettes de bien mauvaise façon en 2021. J’ai eu la chance d’y terminer un baccalauréat, ainsi qu’une maîtrise en histoire, avant que la section française du département ne soit dissoute en 2021.

Si la durée de mes études vous semble improbable ou le résultat d’une erreur, c’est que j’ai commencé des études en août 1979 pour les abandonner l’année suivante.  Ce n’est qu’en 2015 que j’ai finalement obtenu mon baccalauréat, dans le cadre d’un retour aux études. Retour à temps partiel d’abord, puis à temps plein après une carrière de plus de trente ans à titre de technicien-chroniqueur à Radio-Canada. J’ai ensuite poursuivi mes études à la maîtrise, toujours en histoire, pour enfin obtenir mon diplôme en 2019.

Parallèlement à mon retour aux études à temps plein, j’ai fait un retour au dessin. Cette passion s’est manifestée par une présence quasi-quotidienne sur les réseaux sociaux depuis l’été 2015. Et je compte continuer dans cette veine : le projet de Joe LaFlamme me fait signe…

À suivre…